Sinjar, naissance des fantômes

Résumé

Le 3 août 2014, le groupe Etat Islamique s’est lancé à la conquête de la région du mont Sinjar, en Irak. Deux ans plus tard, plus de trois mille Yézidis sont toujours entre leurs mains ou portés disparus.

Le demi-million de Yézidis qui vivaient dans les villes et villages de la région ont fui. Ne leur reste plus aujourd’hui que la souffrance vive laissée par ceux qui sont absents : les hommes et les vieillards qui remplissent les charniers laissés par Daech dans son reflux ; les femmes et les enfants, convertis de force, qui vivent depuis bientôt deux ans le cauchemar éveillé de leur servitude à Raqqa ou Deir-ez Zor, Tal Afar ou Mosul.

Dès lors, comment refermer la fracture et apaiser la voix de ses fantômes ? Quel chemin emprunter pour guérir du traumatisme, dans ce temps immobile qui en ravive la douleur jour après jour ?